Hospitalité Notre Dame de Lourdes
Diocèse de Metz

Bienvenue à l'hospitalité de Metz

Bienvenue sur le site de l’Hospitalité Notre Dame de Lourdes (diocèse de Metz), vous y trouverez différents articles, photos et autres informations concernant les dates des différentes journées et les informations concernant les futurs pèlerinages.


...

Repas choucroute à Vaux : et vive la solidarité !

La solidarité était au rendez-vous lors du repas choucroute à Vaux le dimanche 29 octobre 2017. Tous les bénéfices de cette journée permettent en effet d’alimenter la Caisse d’entraide de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz, afin de permettre à des personnes malades ou handicapées de participer au pèlerinage à Lourdes en juillet 2018.

 

Plus de 120 personnes se sont ainsi retrouvées dans la salle des fêtes de Vaux, mise gracieusement à disposition par la Mairie pour cette journée de convivialité, d’entraide et de fête.




Lire l'article

...

Souvenirs et anecdotes de pélé au cœur de la journée amitié-rencontre à Val-de-Bride

Plus de 180 personnes ont participé à la dernière journée amitié-rencontre de l’année 2017, qui a eu lieu à Val-deBride, dans le Saulnois, le 17 septembre. C’était l’occasion pour les personnes malades et handicapées et pour les Hospitaliers de partager les photos et les anecdotes du pèlerinage à Lourdes en juillet dernier. Ce fût aussi un moment propice pour faire découvrir à la communauté de paroisses Saint-Michel des Salines le vitrail qui a été confectionné et qui a soutenu l’action de grâce tout au long du pèlerinage sur le thème « Le Seigneur fit pour moi des merveilles ».

 

En l’absence de l’aumônier de l’Hospitalité, l’eucharistie a été célébrée par l’abbé Jérôme Petitjean dans l’église de Val-de-Bride, avec la communauté de paroisses Saint-Michel des Salines. Puis toutes les personnes qui le souhaitaient se sont délectées du repas préparé par l’Hospitalité dans la salle des fêtes, gracieusement mise à disposition par la municipalité. Bravo et merci à tous ceux qui ont donné du meilleur d'eux-mêmes pour que cette journée soit un sympathique moment fraternel.

 

Au cours de l’après-midi, une tombola a permis de récolter des fonds pour permettre à l’Hospitalité de mieux remplir sa mission. Puis la projection d’un diaporama photo sur le pèlerinage 2017 à Lourdes a permis à beaucoup de personnes présentes de revivre de bons moments vécus dans la cité mariale.

 

Le pèlerinage 2018, qui aura lieu du 21 au 27 juillet, est déjà en préparation. Pour permettre à des personnes malades et handicapées d’y participer, un repas de solidarité aura lieu le dimanche 29 octobre à Vaux à 12h à la salle des fêtes. Vous pouvez vous inscrire auprès de l’Hospitalité du diocèse de Metz à l’adresse suivante : hospitalitemetz57@gmail.com 




Lire l'article

...

Retour sur l'engagement de huit Hospitaliers

Huit Hospitaliers - Anne-Marie, Christine, Eric, Eliane, Bérangère, Madeleine, Dominique et Pauline - se sont engagés, au sein de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz, au service des personnes malades et handicapées le 30 juillet 2017 à Lourdes. Retour sur cet événement et témoignage de deux Hospitalières qui se sont engagées.



Lire l'article

...

"Marie, est-il toujours facile de rendre grâce ?" : Homélie de Mgr Lagleize lors de la messe à la Grotte

Les pèlerins des diocèses de Metz et de Luxembourg ont participé à la messe présidée par Monseigneur Lagleize à la grotte de Massabielle le 26 juillet 2017. Retrouvez ici le texte intégral de l'homélie de l'évêque de Metz sur le thème du pèlerinage Le Seigneur fit pour moi des merveilles.

Homélie de Monseigneur Lagleize :« Le Seigneur fit pour moi des merveilles. »

 

         Voici que nous sommes invités durant notre pèlerinage à faire nôtre l’action de grâce de la Vierge Marie.

 

         En fait, Marie proclamant son émerveillement contenait déjà le nôtre, car, portant Jésus, elle devenait mère de l’Église à venir.

 

         Ayant quitté le Luxembourg et la Moselle, nous sommes porteurs de nos propres actions de grâce et porteurs de celles qui nous ont été confiées.

 

         Mais est-il toujours facile de rendre grâce ? Certaines et certains d’entre nous sont brisés par la maladie, des deuils, des séparations, des mésententes familiales…

 

         Nous ne savons rien de la prière de Marie quand les portes des auberges de Bethléem se sont fermées devant eux et qu’il lui a fallu accoucher dans une étable.

 

         Nous ne savons pas la prière de Marie quand Jésus est contesté. Quelle est ta prière, Marie, quand tu es là, debout au pied de la croix, et quand tu reçois le corps mort de ton fils Jésus ?

 

         As-tu eu l’audace et le courage de redire : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles » ?

 

         Marie, tu sais ce qui habite le fond de nos cœurs, nos actions de grâce : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles », et nos interrogations : « Pourquoi Seigneur ? pourquoi à moi, à nous ? ». En fait, frères et sœurs, la Bible est traversée par ces deux attitudes ; pour celles et ceux d’entre nous qui aimons prier les psaumes, nous découvrons cette alternance d’action de grâce et de questions vers Dieu, voire de révolte.

 

         Lourdes, et particulièrement la grotte, est l’un des lieux privilégiés où nous pouvons laisser nos cœurs aller où se mélangent action de grâce, questionnement et révolte.

          Bernadette ici-même a connu la joie indicible de rencontrer la Vierge Marie et ici même, elle a été l’objet de défiance, de quolibets.

 

         À Luxembourg, nous aimons aller vers Marie et l’invoquer sous ce beau titre de « Consolatrice des affligés ». Ainsi, Marie nous est donnée comme le plus beau fruit de l’Esprit Saint, lui qui est le Consolateur.

 

         Marie éclaire le chemin des disciples-missionnaires que nous sommes pour communiquer cette force de consolation, cette force de l’action de grâce.

 * * *

         « Le Magnificat, c’est le cantique de l’espérance, le cantique du peuple de Dieu en marche dans l’histoire […] L’Église le chante encore aujourd’hui et elle le chante partout dans le monde. Ce cantique est particulièrement intense là où le corps du Christ souffre aujourd’hui la Passion. Où il y a la croix pour nous chrétiens, il y a l’espérance, toujours. S’il n’y a pas d’espérance, nous ne sommes pas chrétiens. C’est pourquoi j’aime dire : ne vous laissez pas voler l’espérance. Qu’on ne nous vole pas l’espérance, parce que cette force est une grâce, un don de Dieu qui nous porte en avant, en regardant le ciel. Et Marie est toujours là, proche de ces communautés, de nos frères, elle marche avec eux, et elle chante avec eux le Magnificat de l’espérance. »

(Pape François, Homélie, 15 août 2013)

 

 

Amen.

 

 + Jean-Christophe LAGLEIZE

Évêque de Metz

Lire l'article

...

Vidéo : le pélé à Lourdes, une école de fraternité

Alors que le pèlerinage 2017 touche à sa fin, M. Philippe Hiegel, Directeur du Service des pèlerinages du diocèse de Metz, revient sur les particularités de ce pèlerinage, qui  s'avère être une belle école d'amour et de fraternité.



Lire l'article

...

Les moments forts du pélé 2017 en images

Chacun repart avec des moments forts dans le coeur, vécus lors du pèlerinage 2017, du 25 au 31 juillet. Petit récapitulatif en images. 


Voir le diaporama photo en cliquant ici ou sur l'image ci-dessous.



Lire l'article

...

Le pèlerinage s’achève dans la joie, avec l’engagement de huit Hospitaliers

Les pèlerins du diocèse de Metz ont vécu dans la joie la célébration de clôture du pèlerinage 2017, ce dimanche 30 juillet. Dès l’arrivée à l’église Sainte-Bernadette, des petits drapeaux ornés du thème du pèlerinage Le Seigneur fit pour moi des merveilles ont été distribués à chaque participant afin de rendre plus festive la célébration, au cours de laquelle le vitrail de grâces est apparu complètement coloré.

La joie et l’émotion étaient à leur comble au moment de l’engagement de huit Hospitaliers et Hospitalières à servir les malades dans l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes de Metz.

L’envoi a été voulu festif, avec une sortie accompagnée d’envol de bulles de savons. Les cœurs sont ainsi invités à se tourner vers le ciel et appelés à vivre la même fraternité et entraide qu’à Lourdes à leur retour en Moselle.







Lire l'article

...

Revivez la messe internationale

Les pèlerins du diocèse de Metz ont participé à la messe internationale du dimanche 30 juillet 2017 avec 15 000 autres pèlerins. Revivez cette célébration, qui fait entrer dans la dimension universelle de l'Eglise.



Lire l'article

...

Des yeux qui pétillent et des mains tendues à l’Accueil Notre-Dame

Situé dans les Sanctuaires, l’Accueil Notre-Dame héberge les pèlerins malades et handicapés durant leur pèlerinage à Lourdes. Dans ce lieu unique, au cœur ouvert, les Hospitaliers prennent soin des personnes malades ou handicapées, qui leur offrent leurs plus beaux sourires et leur expérience de vie.


Des amitiés et des complicités naissent alors dans l’entraide, le partage et la fraternité. Ces yeux qui pétillent et ces mains tendues pour offrir de l’amour, sont signes d’espérance et des merveilles que peuvent accomplir les hommes, quelles que soient leurs conditions de vie, quand ils unissent leurs talents et leurs volontés.


Madame Dominique Knecht, vice-présidente de l’Hospitalité, nous fait découvrir l’atmosphère de l’Accueil Notre-Dame et la beauté de ce qui s’y vit.

L'Accueil-Notre-Dame-par-Dominique-Knecht.mp3



Lire l'article

...

Revivez le chapelet et la procession eucharistique

Les enfants et les jeunes de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes ont participé au chapelet à la Grotte de Massabielle.


Quelques heures plus tard,  les pèlerins honoraient Jésus au cours de la procession eucharistique.





Lire l'article

...

Le vitrail de grâce prend des couleurs !

Tout au long du pèlerinage sur le thème Le Seigneur fit pour moi des merveilles, un vitrail imaginé et réalisé par un équipe de bénévoles, accompagne les célébrations et aide les pèlerins à prendre conscience des merveilles que Dieu accomplit dans leur vie.


Translucide au début du pèlerinage, il prend chaque jour des couleurs, avec des feuilles sur lesquelles sont écrites des actions de grâces des pèlerins, que ce soit des personnes handicapées, malades, valides ou encore des hospitaliers. Le vitrail permet ainsi de voir comment le soleil de Dieu éclaire et colore les vies de chacun et de s’émerveiller devant l’action de l’Esprit Saint et la beauté de ce qui est accompli.


Sur ce vitrail en forme de triptyque, il est possible de voir au centre une représentation de Notre-Dame de Metz. A gauche, sainte Bernadette priant avec Notre-Dame de Lourdes et à droite une représentation de la Visitation, en référence explicite au Magnificat, d’où provient le thème du pèlerinage.


La réalisation de ce vitrail a mobilisé de nombreuses personnes. L’abbé Mathieu Schiebel nous explique comment il a été réalisé et remet en lumière son sens. Rien que par sa fabrication, ce vitrail est lien entre des personnes diverses et est symbole d’entraide, d’espérance, de fraternité, de prière et de partage.

Mathieu-Schiebel-explication-réalisation-vitrail.mp3




Lire l'article

...

Vidéo : Le Lycée de la Providence de Dieuze heureux d'être à Lourdes

Depuis cinq ans, des élèves du Lycée de la Providence de Dieuze participent au pèlerinage diocésain à Lourdes, en servant les personnes malades et handicapées avec l'Hospitalité. M. Jean-Brice Caen, Proviseur de cet établissement, est venu les rencontrer à l'Accueil Notre-Dame.




Lire l'article

...

Vidéo : bénédiction de la nouvelle bannière

Le diocèse de Metz dispose désormais d'une nouvelle bannière brodée par les Soeurs de la Visitation de Scy-Chazelles. Sur le devant,  Notre-Dame de Metz y est représentée, telle que l'on peut la voir sur la statue de la Place Saint-Jacques à Metz. 

A l'arrière de la bannière, c'est Saint-Etienne, patron du diocèse de Metz, qui a été brodé.



Lire l'article

...

Vidéo : Le Seigneur fit pour moi des merveilles : un thème pour avancer

Le thème des pèlerinages à Lourdes pour l'année 2017 est un verset tiré  de l'évangile de la Visitation : "Le Seigneur fit pour moi des  merveilles". Quelques pistes de méditation et d'action pour mieux vivre  sa foi sont suggérées par Monseigneur Lagleize, évêque de Metz.



Lire l'article

...

Un millier de pèlerins en partance pour un pèlerinage intergénérationnel à Lourdes

Il régnait une belle ambiance de retrouvailles et de fête dans la gare de Metz ce mardi 25 juillet 2017. 700 pèlerins du diocèse de Metz, 200 du diocèse de Verdun et une centaine du diocèse de Luxembourg sont partis de la gare de Metz pour se rendre à Lourdes. C’est la première fois que ces trois diocèses limitrophes voyagent ensemble.

Sur le quai du départ, les Hospitaliers des trois diocèses ont aidé 230 personnes malades et handicapées à prendre place dans le TGV et sont à leur service durant le pèlerinage.

Du plus petit pèlerin – qui n’a même pas un an –, au plus âgé – qui affiche 92 ans au compteur – chaque personne pourra vivre un séjour qui lui est adapté à Lourdes, dans une belle entente intergénérationnelle.

« Le Seigneur fit pour moi des merveilles ». Chaque personne peut expérimenter ce thème du pèlerinage et le vivre dans les petits gestes et l’attention aux autres, dans les moments de rencontre et de complicité que cette démarche humaine et spirituelle favorise.


Lire l'article

...

Pélé 2017 : le camion de matériel est parti !

Un groupe d’Hospitaliers s’est retrouvé dans la joie et la bonne humeur à Retonfey le week-end du 22 juillet 2017 pour changer le camion de matériel. Ce matériel est acheminé vers Lourdes avant l’arrivée des pèlerins, afin de permettre à tous de vivre le pèlerinage à Lourdes dans d’excellentes conditions.


Le matériel d’hygiène, le lave-linge, les dossiers du secrétariat, le matériel pour assurer l’animation, les feuilles de chants et du matériel médical sont ainsi amenés dans la cité mariale la veille de l’arrivée des pèlerins, afin que tout soit prêt à leur arrivée.


Une équipe d’Hospitaliers bénévoles sera présente à Lourdes pour aider les deux chauffeurs – Dominique et Eric – à préparer l’Accueil Notre-Dame, pour qu’il soit prêt à accueillir les pèlerins malades et handicapés dans les meilleures conditions et leur permettre de vivre sereinement le pèlerinage.


Lire l'article

...

Accueil de nouveaux Hospitaliers

Ça fourmillait autour de la salle des fêtes de Peltre le week-end des 1er et 2 juillet 2017. Les Hospitaliers se sont retrouvés pour accueillir les nouveaux Hospitaliers et préparer le pélé 2017 à Lourdes. Répétitions de chants, présentation des équipes et du matériel, conseils pour bien accompagner les personnes malades et handicapées, présentation du programme du pèlerinage et des nouveautés ont rythmé ces deux journées de rencontre et de fraternité.

Cette année 2017, plus de 350 Hospitaliers, dont 90 jeunes de moins de 25 ans, se mettront au service de 200 personnes malades et handicapées pour le pèlerinage qui aura lieu du 25 au 31 juillet sur le thème Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Le Magnificat de l’espérance.


Lire l'article

...

Une journée rencontre-amitié mariale à Henriville

C’était la dernière journée rencontre-amitié avant le pèlerinage à Lourdes ! Environ 120 personnes se sont rendues à Henriville le 14 mai 2017 pour répondre à l’invitation de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz pour une journée de rencontre, de fraternité et de prière.

 

La journée a débuté par l’eucharistie en l’église Saint-Matthieu d’Henriville, avec la communauté de paroisses Saint-Jean-de-Neuwiese. Chaleureusement accueillis par l’abbé Clément Reiff, les Hospitaliers et les personnes malades et handicapées ont pu joindre leurs voix à celles de l’assemblée habituelle pour louer le Seigneur et pour prier Marie, en un mois de mai qui lui est particulièrement dédié.

 

Rendez-vous ensuite à la salle polyvalente d’Henriville. Après un mot d’accueil par M. Bernard Gnaedig, Président de l’Hospitalité, puis par M. Denis Eyl, Maire de la localité et par Madame Juliette Thiry, coordinatrice de la journée, est venu le temps de partager un délicieux repas, concocté par Agnès et Jean-Marie et servi par une équipe d’Hospitaliers. Chacun a pu apprécier ce temps d’échange fraternel autour d’une bonne assiette !

 

En début d’après-midi, s’est déroulée, dans une ambiance bon enfant, une tombola. Ce moyen de soutien aide l’Hospitalité à faire face, chaque année, aux besoins matériels pour pouvoir emmener les personnes malades et handicapées à Lourdes.


Puis les convives se sont rendus, pour leur plus grande joie, à la réplique de la Grotte de Lourdes qui se trouve dans le village. Comme Bernadette, ils ont prié Marie. L'abbé Patrick Bence, aumônier de l'Hospitalité diocésaine, a proposé un petit temps de méditation sur le thème d'année du pèlerinage à Lourdes Le Seigneur fit pour moi des merveilles, préparant déjà ainsi les coeurs au départ à Lourdes dans un peu plus de deux mois ! L'assemblée a ensuite célébré l'office des vêpres, avant de recevoir la bénédiction du Saint-Sacrement.

 

Avant de retourner chez soi, il restait à partager un café-gâteaux à la salle polyvalente et à se confier encore des nouvelles des uns et des autres. Tous sont repartis le sourire au lèvres et dans les cœurs. Le « pélé » à Lourdes est proche ! 




Lire l'article

...

Assemblée générale de l'hospitalité

Corny-sur-Moselle : assemblée générale de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes


Les Hospitaliers et Hospitalières du diocèse de Metz se sont retrouvés le dimanche 9 avril 2017 à la salle polyvalente Paul Goret de Corny-sur-Moselle pour leur assemblée générale. Ce fut l’occasion, pour plus d’une centaine de membres de se retrouver, de renouveler une partie du Conseil de direction, et de commencer à bien s’organiser pour le prochain pèlerinage à Lourdes.


M. Denis Blouet, maire de Corny et cadre de santé, est venu ouvrir la matinée par un mot d’accueil. Ce fut l’occasion pour l’Hospitalité de le remercier chaleureusement pour le prêt gracieux de la salle communale.

L’Assemblée générale a ensuite débuté par un temps de prière, pour se mettre sous le regard de Marie et de sainte Bernadette. Après la lecture et l’approbation à l’unanimité des rapports moral et financier, les résultats du vote pour renouveler le tiers du Conseil a été connu. Trois jeunes hospitalières, d’une vingtaine d’années ont été élues.

 

Ce fut aussi le moment de remercier chaleureusement les membres sortants et de remettre à M. Jean Pister un diplôme signé par Monseigneur Lagleize pour 50 années de service auprès des personnes malades et handicapées au sein de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz.

Des informations pratiques ont été également communiquées pour la préparation du prochain pèlerinage à Lourdes avec les malades en juillet 2017, sur le thème issu du Magnificat : Le Seigneur fit pour moi des merveilles.

Un repas de fête, préparé et servi par des Hospitaliers, a permis à chacun de prendre du temps, dans une ambiance très familiale, pour échanger et pour prendre des nouvelles des uns et des autres.



L’après-midi s’est achevée par la bénédiction des Rameaux, une procession de la salle des fêtes à l’église et la célébration de l’eucharistie, où l’assemblée a particulièrement prié pour les personnes chères décédées depuis la précédente assemblée générale.

Il est encore possible de s’inscrire pour le pèlerinage qui aura lieu du 25 au 31 juillet à Lourdes, que ce soit comme personne malade, hospitalier ou comme pèlerin. Renseignements auprès du Service diocésain des pèlerinages 03 87 74 45 56 ou par mail à pelerinages57@gmail.com


Lire l'article

...

Trois nouvelles Hospitalières

Dernier jour de pèlerinage à Lourdes pour les Mosellans… et jour pas comme les autres pour Monique, Laure et Mélanie qui se sont engagées à servir les personnes malades au sein de l'Hospitalité diocésaine Notre-Dame de Lourdes. 


C'est devant Bernard Gnaedig, président de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes, l'abbé Patrick Bence, aumônier de l'Hospitalité et l'abbé Dominique Thiry, vicaire général, ainsi que devant tous les malades, les hospitaliers et les pèlerins présents pour l'occasion que ces trois nouvelles Hospitalières ont prononcé leur engagement. 


Se mettre au service des personnes malades et handicapées, c'est faire œuvre de miséricorde et c'est aussi recevoir beaucoup des personnes malades. Ces dernières deviennent alors vecteurs de miséricorde et apprennent à grandir en humanité et en humilité. Chacun de nous est un trésor, qui peut offrir quelque chose d'inestimable à l'autre : lui-même,


Lire l'article

...

Veillée de prière de l’Hospitalité

L’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz a proposé, le dimanche 24 juillet 2016 au soir, une veillée de prière ouverte à tous les pèlerins du pèlerinage messin qui souhaitaient y participer. Durant ce temps de méditation et de prière centré sur les béatitudes – où les enfants étaient partie prenante de l’animation –, la joie et l’espérance ont marqué les cœurs et illuminé les visages. 


Une veillée autour des béatitudes 

Les cinq versets des béatitudes qui ont été retenus comme fil conducteur des cinq jours de pèlerinage à Lourdes ont aussi servi de fil rouge pour la veillée de prière. « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux » ; « Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde » ; « Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés » ; « Heureux les artisans de paix, ils seront appelés Fils de Dieu » et « Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse car votre récompense sera grande dans les cieux » sont les versets qui ont aidé les pèlerins à entrer dans une démarche de prière. 

Après un temps de méditation et un chant, des intentions de prière, écrites par les pèlerins, étaient confiées à Marie et au Seigneur. 


Animations par les enfants

Chaque verset des béatitudes était amené par quatre enfants, portant un costume rappelant les vêtements de sainte Bernadette. Les quatre enfants portaient la béatitude inscrite sur une banderole, qui était ensuite fixée après un panneau déposé à l’avant de la chapelle Notre-Dame. C’était à chaque fois une invitation à la joie intérieure et à tisser davantage de liens avec le Seigneur. 

En fin de veillée, tous les enfants ont gestué le chant Rien n’est impossible à ceux qui s’aiment. Ce mime, très apprécié de l’assemblée, était un hymne à l’amitié fraternelle, à la joie, à l’espérance ; ainsi qu’une invitation au partage, à la solidarité et à œuvrer ensemble pour bâtir un monde plus juste. 


Procession vers la grotte 

La veillée de prière s’est achevée avec la bénédiction du Seigneur, donnée par l’intermédiaire de l’abbé Dominique Thiry, vicaire général. Puis, les pèlerins sont allés en procession vers la grotte de Massabielle. Un temps de silence y a été observé et toutes les intentions de prière y ont été déposées. Les pèlerins ont ensuite poursuivi leur marche jusqu’aux brûloirs. Une bougie a été allumée aux intentions de tous les Hospitaliers décédés durant l’année écoulée. Un chant à Marie a été entonné, afin de nous confier les uns les autres à la douce protection de notre Maman commune. 


Lire l'article

...

Marcher à la suite du Christ

Le vendredi 22 juillet 2016, les pèlerins ont pu participer au chemin de croix, à la messe des vocations et à la procession eucharistique. A travers ces trois célébrations, ils ont été invités, de façon différente et complémentaire, à marcher à la suite du Christ. 


Chemin de croix

Une forte pluie n'a pas empêché les pèlerins valides de méditer la passion du Christ au chemin de croix des Espèlugues, pendant que les pèlerins malades et les Hospitaliers effectuaient la même démarche dans la chapelle Saint-Pierre de l'Accueil Notre-Dame. 

A chaque fois, il s'agit de marcher humblement à la suite de Jésus. Puisqu'il portait nos souffrances, suivons avec Jésus ce chemin de la Croix. Sachons reconnaître la croix du Christ dans toute peine de notre vie et de la vie de tout homme qui souffre.


Messe des Vocations

La messe pour les vocations a ensuite été présidée par l'abbé Dominique Thiry, vicaire général. Au cours de cette messe, la prédication a été confiée à l'abbé Jean Corso, qui a encouragé chaque personne qui y est appelée à tisser des liens avec le Christ. « Si tu ne ressens qu'un tout petit attrait pour Jésus-Christ, cultive-le. Cet attrait ne vient pas de nous-même, mais parce que le Seigneur seul le met en nous. Avant même que nous le comprenions et l'expliquions, l'Esprit Saint souffle et nous attire à Celui qui nous aime ». Il a invité à aller de l'avant, ce qui signifie - particulièrement en cette année de la miséricorde - de passer par le Christ, Lui qui est la Porte. « Malgré notre manière de vivre comme beaucoup de prophètes (je ne sais pas, je n'aime pas, j'ai peur, etc.), oublions le passé et courons vers le but : passer par le Christ. Même si nous tombons, ne comptons pas sur nos propres forces pour nous relever, mais sur sa miséricorde. Mettons nos pas dans ceux du Bon Pasteur ». 


Procession eucharistique

La procession eucharistique s'est tenue en la basilique souterraine en raison d'un temps maussade. Présidée également par l'abbé Dominique Thiry, elle fut un temps d'action de grâce, d'adoration et de rencontre avec le Seigneur. Se laisser regarder par Lui, qui vient encore jusqu'à nous aujourd'hui nous offrir sa bénédiction et sa miséricorde, aide à grandir en enfant de Dieu.


Lire l'article

...

Passage de la porte de la miséricorde

Messe à la grotte et passage de la Porte sainte : une journée riche en miséricorde 

A cours de cette première journée à Lourdes, les 740 pèlerins Mosellans ont participé à l'eucharistie à la grotte le matin et franchi la Porte Sainte du Sanctuaire dans l'après-midi. Cette porte, qui présente la particularité d’être à ciel ouvert et de rappeler plusieurs versets et passages bibliques où la miséricorde de Dieu se révèle, permet à tous de vivre pleinement une démarche jubilaire, sous le regard bienveillant de Marie. 


Une démarche de foi et d'espérance

Tout le groupe de pèlerins Mosellans a franchi la Porte sainte du sanctuaire de Lourdes au même moment. Cette démarche, à la fois individuelle et communautaire, a permis à chacun de toucher du doigt la miséricorde que Dieu est prêt à offrir à chacun, dumoment que nous y consentons.

Passer le seuil de la porte, c’est accomplir un geste de foi, d’amour et d’espérance. C’est compter sur la miséricorde de Dieu et témoigner qu’elle compte pour nous. Comme l’a souligné le Pape François dans la bulle d’induction Misericordiae Vultus, c’est « une Porte de la Miséricorde, où quiconque entrera pourra faire l’expérience de l’amour de Dieu qui console, pardonne, et donne l’espérance »,n°3. 


Un lieu symbolique

Dans la vie quotidienne, une porte a plusieurs fonctions, toutes reprises par le symbole de la Porte sainte :elle marque la séparation entre l’intérieur et l’extérieur, entre le péché et l’ordre de la grâce. Elle permet aussi d’entrer dans un nouveau lieu, dans la révélation de la Miséricorde et non de la condamnation. Elle assure enfin une protection, elle donne le salut.

Jésus a dit : « Moi, je suis la porte » (Jean 10, 7). Il est Celui qui ouvre toute grande l’entrée dans la vie de communion avec Dieu. Par la croix, Il est Celui qui ouvre et réalise le chemin du salut et offre, par elle, la vie en plénitude aux hommes. 


Une tradition qui se transmet… et se modifie

La tradition d’ouvrir une porte sainte à l’occasion d’un jubilé remonte au XVe siècle :ce serait le Pape Martin V qui, en 1423, ouvrit pour la première fois dans l’histoire la Porte sainte de la basilique Saint-Jean de Latran. Ses successeurs, en particulier le Pape Alexandre VI en 1499, maintenirent cette tradition et l’étendirent aux quatre basiliques majeures de Rome. 

Pour l’année jubilaire de la miséricorde, qui va jusqu’au 20 novembre 2016, le Pape François a demandé, pour la première fois dans l’histoire de l’Eglise, que chaque diocèse ouvre une ou plusieurs Portes saintes, afin de permettre à tous de vivre cette démarche de conversion et de renouveau spirituel.


Lire l'article

Contact

hospitalitemetz57@gmail.com

Bernard Gnaedig

06 52 50 67 51


Theme Made By Thibaut Méry With Bootstrap