Veillée de prière de l’Hospitalité


L’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Metz a proposé, le dimanche 24 juillet 2016 au soir, une veillée de prière ouverte à tous les pèlerins du pèlerinage messin qui souhaitaient y participer. Durant ce temps de méditation et de prière centré sur les béatitudes – où les enfants étaient partie prenante de l’animation –, la joie et l’espérance ont marqué les cœurs et illuminé les visages.

Une veillée autour des béatitudes

Les cinq versets des béatitudes qui ont été retenus comme fil conducteur des cinq jours de pèlerinage à Lourdes ont aussi servi de fil rouge pour la veillée de prière. « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux » ; « Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde » ; « Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés » ; « Heureux les artisans de paix, ils seront appelés Fils de Dieu » et « Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse car votre récompense sera grande dans les cieux » sont les versets qui ont aidé les pèlerins à entrer dans une démarche de prière.

Après un temps de méditation et un chant, des intentions de prière, écrites par les pèlerins, étaient confiées à Marie et au Seigneur.

Animations par les enfants

Chaque verset des béatitudes était amené par quatre enfants, portant un costume rappelant les vêtements de sainte Bernadette. Les quatre enfants portaient la béatitude inscrite sur une banderole, qui était ensuite fixée après un panneau déposé à l’avant de la chapelle Notre-Dame. C’était à chaque fois une invitation à la joie intérieure et à tisser davantage de liens avec le Seigneur.

En fin de veillée, tous les enfants ont gestué le chant Rien n’est impossible à ceux qui s’aiment. Ce mime, très apprécié de l’assemblée, était un hymne à l’amitié fraternelle, à la joie, à l’espérance ; ainsi qu’une invitation au partage, à la solidarité et à œuvrer ensemble pour bâtir un monde plus juste.

Procession vers la grotte

La veillée de prière s’est achevée avec la bénédiction du Seigneur, donnée par l’intermédiaire de l’abbé Dominique Thiry, vicaire général. Puis, les pèlerins sont allés en procession vers la grotte de Massabielle. Un temps de silence y a été observé et toutes les intentions de prière y ont été déposées. Les pèlerins ont ensuite poursuivi leur marche jusqu’aux brûloirs. Une bougie a été allumée aux intentions de tous les Hospitaliers décédés durant l’année écoulée. Un chant à Marie a été entonné, afin de nous confier les uns les autres à la douce protection de notre Maman commune.

Image

Contact

[email protected]

Bernard Gnaedig

06 52 50 67 51